19/12/2008

nous avons deux cecile !!!

oui chers amis nous avons donc comme je l'ai dis plus haut deux cécile !
le problème est de taille , comment allons nous faire pour les départager !!!
je vous, nous laisse réfléchir ...
c'est la merde !

12/12/2008

cécile ça c'est pour toi c'est sur

archéologie du présent : Manifeste pour une esthétique cynique (Broché)
de Michel Onfray (Auteur)

Avec Marcel Duchamp le Beau est mort - comme Dieu dont il était l'un des noms. Après ce décès, l'art devien
polymorphe. Pour le meilleur et pour le pire. Refusan
l'enfermement dans la question piège de notre époque - pour ou contre l'art contemporain ? -, Miche
Onfray se livre à un examen critique des production
d'aujourd'hui dans lequel il récuse ce qui relève d
nihilisme de notre époque, puis célèbre les occasions d
son dépassement. D'où une cartographie de ce nihilism
que caractérisent la haine du réel, la substitution de la recherche à la trouvaille, l'égotisme autiste, l
fétichisation de la marchandise, la religion de l'obje
trivial, le goût du kitsch et la passion thanatophilique. Afin de dépasser le tropisme pour les passions mauvaises
Michel Onfray propose une esthétique cynique, au sens d
Diogène. Elle suppose, en remède : un retour à l'immanence, la déchristianisation de la chair, l'usage d'une méthode ironique, la promotion d'un corps Faustien, une volonté de communiquer, la restauration de la valeur intellectuelle critique et la promotion d'une épiphanie du sublime

Quatrième de couverture
L'art contemporain, qui occupe une place de plus en plus importante dans la vie culturelle et sociale (musées, expositions événements, aide accrue des pouvoirs publics), est aussi au coeur d'un débat, la plupart du temps en termes très polémiques. Après Jean Clair, Yves Michaud, Philippe Dagen bien d'autres, le philosophe Michel Onfray apporte sa contribution à cette « querelle des Modernes», mais il le fait ici dans un esprit très nouveau. S'il reprend à son compte, avec beaucoup de talent et d'énergie certaines des critiques faites habituellement à l'art contemporain narcissisme, hermétisme culte de la laideur, infantilisme, provocation tournant à vide, arrogance des « experts », il refuse la condamnation de principe, à ses yeux purement réactionnaire et conservatrice.L'art contemporain ne doit pas être vu, et rejeté, comme un bloc homogène des artistes s'y distinguent, grenant un travail échappant à ces critiques. Loin de toute nostalgie d'un art figé, idéalisé, Michel Onfray donne une approche vivante politiser de certaines oeuvres en cours, et parie sur leur postérité. Avec des artistes comme Gustav von Hagens, Wim Delvoye, Hans Haacke Panamarenko ou Orlan, pour citer qu'eux, se dessine une cartographie nouvelle de l'art contemporain l'essai de Michel Onfray, sorte de fil d'Ariane dans le labyrinthe des créations contemporaines, propose des critères de jugement et réinscrit des oeuvres encore énigmatiques et très novatrices, dans l'histoire de l'art.



* Broché: 128 pages
* Editeur : Adam Biro (15 septembre 2003)
* Langue : Français
* ISBN-10: 2876603829
* ISBN-13: 978-2876603820

et voilàààààà

09/12/2008

i do note d'intention

I do what the voices in my head tell me to do
NOTE D’INTENTION

Pendre la ville par les pieds , remplir un sac des trésors qui tombent de ses poches , ramener ce butin (quelque part) et le partager …

Au mois d’octobre dernier, nous avons effectué un premier laboratoire à Alès.
Dix jours pour essayer ce qui s’entasse dans mes cahiers depuis près de 20 ans.
Nous étions au chaud dans le cratère et pourtant nous avons passé le plus clair de notre temps dehors.
On a sondé les gens simplement pour voir s’ils répondaient, ils nous ont écrit des lettres d’amour, on a fait des photos.
On a dragué la ville , cherché à se rapprocher d’elle, on a écrit des concepts pour ses quatre coins, sur mesure, on lui a tiré les cheveux.
On a lâché des idoles dans ses artères .
On s’est fait passer pour ce qu’on est : des artistes.
On a pris des voies tangentes pour rigoler .
Tout ce grand fatras, on l’a ramené dans le théâtre, on l’a exposé .
On a fait de cette réalité un cabinet de curiosité dont la porte reste grande ouverte.
On vient voir dedans ce qu’il y a dehors et dehors ce qu’il y aura dedans .
C’est ça mon projet.

narcissiser la laideur...j'ai trouvé ce poême d'une certaine mia, c'est pas trés gai ...

implosion

Elle erre bannie de l'entonnoir burlesque
les arbres l'accueillent, elle cache ses guenilles
les feuilles l'enlacent et ta voix est dans le vent
ses larmes et la terre séchent sur ses joues roses
Et elle murmure
se donnant à la mort
Je suis laide mon amour couvre moi de l'absence
de ton regard

Elle s'étire et la rosée a refermé ses blessures
elle croque une pomme et offre son rire au soleil naissant
elle se touche et se caresse
se narcissise à chaque point d'eau
s'étonne de chaque souffle de vie
nouvelle
et elle chantonne
Je suis l'aube mon amour prends moi je te promets
de grandir

Et puis
le soleil a brûlé sa peau au lieu de la réchauffer
les arbres l'ont battue de leurs branches vicieuses
ses cheveux se sont effrités
elle grelotte de peur et croise ses bras fragiles sur sa poitrine
et se protège de ce qui l'a déjà détruite
car il est trop tard
elle le sait
et creuse de ses ongles un trou dans la terre
et juste avant de s'y nicher
elle murmure
J'ai tellement mal mon amour, ne me regarde pas
et sous la terre elle pleure...

pour cecile encore...

j'ai trouvé ça , ça date de 2003 je crois et c'est écrit par ivan sigg...

Le Mot de l'éditeur : "La touffe sublime"
En 1984, le héron, le blaireau, l'ours et le loup décident de devenir les Beatles de l'art. Désormais, ils vont repeindre le monde à quatre mains sous une signature collective: La Touffe Sublime.
Jour après jour durant cinq ans, dans la rue, sur scène ou dans les squats, à Tokyo, New York, Florence ou Ivry, les quatre peintres nickelés vont s'affronter à des monstres : la couleur et la forme mais aussi les faiseurs et les rapaces de l'art contemporain.
L'humour, l'utopie, la rage, l'audace et le désir seront leurs pigments. À coups de pinceau dans la figure humaine, on les verra s'épauler, s'émerveiller ou s'entretuer pour devenir peintres.
Alors, fable animale mettant en scène l'acte de peindre ou parade de coqs amoureux ?
Fresque monumentale pour pinceaux fous ou touffes délicates? Traité de la brosse à décoiffer ?
Attention, cette écriture au poil sublime laisse de la peinture sur les mains…

http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/touffe/1

A taper ,car je n'arrive pas a faire un lien qui t'y envoie, puis à écouter...

pour cécile, que tient cette mains ?