09/12/2008

i do note d'intention

I do what the voices in my head tell me to do
NOTE D’INTENTION

Pendre la ville par les pieds , remplir un sac des trésors qui tombent de ses poches , ramener ce butin (quelque part) et le partager …

Au mois d’octobre dernier, nous avons effectué un premier laboratoire à Alès.
Dix jours pour essayer ce qui s’entasse dans mes cahiers depuis près de 20 ans.
Nous étions au chaud dans le cratère et pourtant nous avons passé le plus clair de notre temps dehors.
On a sondé les gens simplement pour voir s’ils répondaient, ils nous ont écrit des lettres d’amour, on a fait des photos.
On a dragué la ville , cherché à se rapprocher d’elle, on a écrit des concepts pour ses quatre coins, sur mesure, on lui a tiré les cheveux.
On a lâché des idoles dans ses artères .
On s’est fait passer pour ce qu’on est : des artistes.
On a pris des voies tangentes pour rigoler .
Tout ce grand fatras, on l’a ramené dans le théâtre, on l’a exposé .
On a fait de cette réalité un cabinet de curiosité dont la porte reste grande ouverte.
On vient voir dedans ce qu’il y a dehors et dehors ce qu’il y aura dedans .
C’est ça mon projet.

Aucun commentaire: