09/12/2008

pour cecile encore...

j'ai trouvé ça , ça date de 2003 je crois et c'est écrit par ivan sigg...

Le Mot de l'éditeur : "La touffe sublime"
En 1984, le héron, le blaireau, l'ours et le loup décident de devenir les Beatles de l'art. Désormais, ils vont repeindre le monde à quatre mains sous une signature collective: La Touffe Sublime.
Jour après jour durant cinq ans, dans la rue, sur scène ou dans les squats, à Tokyo, New York, Florence ou Ivry, les quatre peintres nickelés vont s'affronter à des monstres : la couleur et la forme mais aussi les faiseurs et les rapaces de l'art contemporain.
L'humour, l'utopie, la rage, l'audace et le désir seront leurs pigments. À coups de pinceau dans la figure humaine, on les verra s'épauler, s'émerveiller ou s'entretuer pour devenir peintres.
Alors, fable animale mettant en scène l'acte de peindre ou parade de coqs amoureux ?
Fresque monumentale pour pinceaux fous ou touffes délicates? Traité de la brosse à décoiffer ?
Attention, cette écriture au poil sublime laisse de la peinture sur les mains…

2 commentaires:

Rikiki Poney a dit…

ça m'inspire plus déjà
comment ça tu t'en doutais?
où je peux les contacter les pieds niquelés de la touffe?

françoise a dit…

a la fnac ou sur amazone ...
et ouai c'est une touffe